in

Zone environnementale Utrecht, symbole de la politique locale aux Pays-Bas

Les véhicules de transport diesel plus anciens ne sont plus autorisés à pénétrer dans le centre-ville par le conseil municipal d'Utrecht.
ER Classics Bureau 2022

Le conseil municipal d'Utrecht a approuvé la création d'une zone environnementale pour le trafic de fret. Cela signifie que les vieux camions et camionnettes seront désormais bannis du centre-ville. RTV Utrecht a mentionné qu'une exemption est possible pour les entrepreneurs locaux. Lors de la même réunion du conseil, il a été décidé de donner au KNAC plus de temps pour recueillir les signatures 2.698 requises pour un référendum par ailleurs non contraignant sur une zone environnementale pour les voitures particulières. La discussion sur les zones environnementales montre principalement que la mobilité aux Pays-Bas n'est pas toujours considérée comme dépassant les limites des communes.

Problème logistique et économique
Les fourgonnettes et les camions de livraison de diesel qui ne répondent pas à la norme Euro-3 sont bannis du centre-ville. La règle ne s'applique pas encore aux fourgonnettes de livraison fonctionnant à l'essence (ou à l'essence). Le conseil municipal a insisté pour que les anciennes voitures à essence soient autorisées à conduire plus longtemps en ville, ce qui est une mauvaise nouvelle pour les entrepreneurs qui utilisent une camionnette de livraison alimentée au diesel ou un camion ne respectant pas les normes environnementales. Non seulement la logistique pose problème aux entreprises. Il y a aussi une pression supplémentaire économique. Pour pouvoir livrer des marchandises, les gens vont devoir compter sur des collègues qui ont des voitures de société propres. Cela coûtera sans doute de l'argent. En outre, la capacité de prendre des décisions politiques au niveau local aux Pays-Bas ne rend pas les choses plus claires. Parce que si des mesures sont prises à leur manière dans chaque ville à l'avenir, les opérateurs de transport auront tout un défi à relever pour faire le travail de manière efficace.


 

La classe moyenne attend dans la tension voiture privée
Entre-temps, la classe moyenne d'Utrecht attend avec impatience les développements autour des zones environnementales prévues pour les voitures particulières. Le KNAC travaille actuellement sur une campagne de signatures pour un référendum consultatif. Comme on le sait maintenant, le KNAC a besoin de signatures 2.698 pour permettre la poursuite de ce référendum. Le compteur est actuellement sur les unités 1.000. Si le référendum a lieu, il n'est pas certain - même avec une majorité contre les zones environnementales - que le conseil municipal prendra en charge le résultat et mettra fin aux zones environnementales pour les voitures particulières. Si ceux-ci sont entrés, l’automobiliste changera d’emplacement avec une voiture plus ancienne pour faire ses courses.

 

L'effet transfrontalier est ignoré
La discussion sur la zone environnementale d'Utrecht est un bon exemple de la manière dont la politique locale en matière de mobilité est pratiquée aux Pays-Bas: aucune considération n'est donnée aux frontières municipales ou régionales. Aux Pays-Bas, les fournisseurs et les automobilistes sont confrontés à toutes sortes de règles différentes selon les municipalités, qui sont déterminées principalement par un intérêt local. Un très bon exemple de ceci est - pour l’impliquer dans les cercles classiques - un article dans Autovisie of 6 September 1974. Cette édition contient un rapport sur l’achat de voitures de la police municipale, selon lequel chaque municipalité peut appliquer sa propre politique d’achat.

 

Centrale
Dans l'article concerné, l'auteur Jan Morrien a notamment mis en cause l'aspect économique de la question et fait valoir que toute forme de consultation nationale sur ce point était encore loin. Chaque municipalité a décidé quelle marque acheter et a appliqué des normes complètement différentes pour la flotte, qui a été remplacée année après année. Exemple: à Haarlem, ils conduisaient une DAF et à Utrecht, la Peugeot 204 était à nouveau la favorite. Chaque municipalité était également responsable de l'entretien proprement dit. Même dans ce cas, des accords centraux sur les achats et la maintenance auraient pu entraîner des économies de coûts significatives. Incidemment, la police nationale a acheté des uniformes. Bien sûr, beaucoup de choses ont changé depuis.

 

L'attention du KNAC pour Utrecht expose le problème de la politique locale
La Haye doit maintenant prendre le contrôle et adopter un cadre clair pour la prise de décision locale dans le domaine de la mobilité. Les zones environnementales d'Utrecht sont source de confusion car, par exemple, Amsterdam applique déjà une politique complètement différente en ce qui concerne l'ancienne voiture "polluante". Il serait bon que les responsables politiques nationaux se concentrent sur les centres-villes sans voiture, qui sont accessibles à tous dans le secteur des transports. Leeuwarden et Groningue en sont de bons exemples. Divers parkings ont été construits autour du centre pour le «client» privé. Et ça marche très bien. Et aussi parce que cela donne au transporteur plus d’espace pour bien faire son travail. Sans d'abord vérifier son certificat d'immatriculation pour voir si son véhicule répond aux normes environnementales européennes.

 

4 Commentaires

Laissez un commentaire

Donnez une réponse

L'adresse e-mail ne sera pas publiée.

La taille maximale du fichier de téléchargement : 8 Mo. vous pouvez télécharger : image. Les liens vers YouTube, Facebook, Twitter et d'autres services insérés dans le texte du commentaire seront automatiquement intégrés. Déposer des fichiers ici

Maintenant dans le magasin

Voir l'aperçu de 40 pages via ce lien ou un clic sur la couverture.

Le numéro de septembre, contenant :

  • Conseils d'achat Mercedes-Benz SL R129
  • Le Tomaso Longchamp
  • Fiat Panda 1000 L ie.
  • Trafic aux Pays-Bas dans les années XNUMX et avant
  • NSU Maxi de 1962
  • Yamaha FJ1200
  • Désignations de type en double - Partie XVII
couverture 9 2022 300

Le matériel de lecture parfait pour une soirée ou plus de rêve tranquille. Il est maintenant dans les magasins. Un abonnement est bien sûr préférable, car alors vous ne manquerez plus de numéro et vous serez également 27 € moins cher. Pas mal en ces temps chers.

pneu, nettoyage, pneu noir

Conseils d'entretien des pneus

alutite

Soudure de l'aluminium