in

Abarth 124 Rally. Version de compétition impressionnante du SportSpider.

ER Classics Bureau 2022

En 1968, la Fiat 124 SportSpider fait ses débuts dans le domaine de la compétition internationale. Au cours de ces années, les activités de course de Fiat atteignent un niveau tel que le pilote peut faire modifier sa voiture par le constructeur. Malgré ce seuil bas, Fiat reconnaît le potentiel de concurrence des concepts existants. Les choses sont abordées énergiquement. En 1972, la première surbrillance est obtenue. L'accordeur interne de Fiat, Abarth, signe le puissant rallye Abarth 124, qui est techniquement conforme au cahier des charges international du «Groupe 4». 

La Fiat Abarth 124 Rally avait une bonne base pour l’utilisation dans la rue et pour les rallyes. Image: Abarth / FCA
La Fiat Abarth 124 Rally avait une bonne base pour l’utilisation dans la rue et pour les rallyes. Image: Abarth / FCA

Le moteur de 1756 cm132 de la Fiat 128 est le moteur de base facile à adapter de cette Fiat conçue pour les rallyes. Dans la version standard, le moteur de l'Abarth délivre 2 CV. Pour coller avec le moteur standard: 44 carburateurs doubles Weber XNUMXIDF fournissent un mélange attrayant.


La version standard accélère à une vitesse de pointe de 195 kilomètres par heure et produit un couple maximal de 160 Nm, que le moteur à vitesse variable ne délivre qu'à 5.200 XNUMX tr / min. Les gaz de combustion sont évacués par un échappement Abarth sportif à double sortie. Le châssis a également les ajustements nécessaires. À l'arrière, la suspension indépendante Chapman est utilisée, inspirée du système Mac Pherson. Une barrière mécanique doit guider les forces motrices dans la bonne direction. À l'avant, les doubles triangles étaient équipés de bras à réaction.

Propre visage

Avec l'utilisation d'un toit rigide avec arceau de sécurité (sécurité et rigidité) et de portes en aluminium, capot et couvercle de coffre en polyester (gain de poids) ainsi que des jantes CD 30 en magnésium, la carrosserie est également prête pour la performance. L'application de couleur typique des années 124 avec des accents de noir mat donne à l'Abarth 124 Rally son propre visage. Un intérieur adapté, des sièges baquets sportifs, un volant sport, une suspension avant et arrière sans pare-chocs et une suspension de roue indépendante à l'avant et à l'arrière confèrent à la pièce supérieure un caractère plus sportif. La configuration technique de l'Abarth XNUMX Rally rend le fan de sport trop brutal pour une utilisation dans la rue, selon des journalistes et des intimes.

Abarth 124 Rally. Une vision tout à fait unique et sportive du thème SportSpider. Image: Bonhams
Abarth 124 Rally. Une vision tout à fait unique et sportive du thème SportSpider. Image: Bonhams

Grands succès dans les rallyes internationaux

Avec la production initialement prévue de 400 unités, l'icône SportSpider répond aux exigences d'homologation. Ce n’est pas sans conséquences. L'Abarth 124 Rally est utilisé avec succès dans les célèbres rallyes internationaux WRC. Au cours des saisons 1973, 1974 et 1975, l'équipe d'usine Fiat a obtenu une impressionnante deuxième place au classement général avec «l'Abarth 124 Rally». Les performances d'Achim Warmbold, Rauno Aaltonen, Markku Alen, Rafaelle Pinto, Alcide Paganelli, Hannu Mikula et Maurizio Verini contribuent aux places sur le podium ces années-là.

Fiat a également gravi la plus haute marche du podium européen au cours de ces années. Durant cette période, l'Abarth 124 Rally utilisée à des fins de compétition évolue. Pour la saison 1975, le constructeur utilise le groupe motopropulseur à 16 soupapes à injection mécanique de Kugelfischer à des fins de compétition. Il génère une puissance de 210 CV. Les capacités des versions de compétition antérieures étaient également nettement supérieures à celles des versions de rue.

Remplacé par une autre légende

La Fiat Abarth 124 Rally est finalement remplacée par la légendaire Fiat 131 Abarth. Au total, la version Abarth de la Fiat 124 SportSpider jusqu'à l'arrêt de production inclus dans 1975 est en cours de construction dans une édition d'unités 1.017. Trente d'entre eux étaient réservés à des fins de concurrence, le reste était vendu par l'intermédiaire de revendeurs sous le nom de "Stradalversion". C'est spécial pour une voiture, qui a été développée spécialement pour la conduite compétitive.

Une réaction

Laisser un commentaire
  1. Il y a plus de quatre ans, j'ai été piqué par le scorpion qui orne le logo Abarth. Je «travaillais» sur ma deuxième Grande Punto, un joli T-Jet. Tiré par le passé Abarth, je me suis retrouvé en Hollande du Nord où je suis allé voir une Abarth Grande Punto standard. Ça n'a pas marché.
    Mais piqué a été piqué et dix-huit mois plus tard j'ai acheté mon Abarth GP en version Esseesse. A acheté des livres sur Abarth et son héritage.
    Quelle histoire impressionnante, quelles voitures, quelle histoire. Je ne vais pas en avoir. deux, trois pour savoir si Abarth elle-même travaillait encore sur la 124, car en 71, FIAT a acheté Abarth et la branche course est allée à Osella.
    La 124 a été conçue par Tom Tjaarda, un Américain de père néerlandais, alors employé par Pininfarina.

Donnez une réponse

L'adresse e-mail ne sera pas publiée.

La taille maximale du fichier de téléchargement : 8 Mo. vous pouvez télécharger : image. Les liens vers YouTube, Facebook, Twitter et d'autres services insérés dans le texte du commentaire seront automatiquement intégrés. Déposer des fichiers ici

Maintenant dans le magasin

Voir l'aperçu de 40 pages via ce lien ou un clic sur la couverture.

Le numéro de juillet, contenant :

  • De retour chez AMK après 27 ans : Fiat 124 Sport Spider
  • Chevrolet Apache 3200, authentique bourreau de travail
  • Transport éditorial : Cadillac Allante
  • Honda CRX 1.4GL en détail
  • Moto Guzzi 850 Le Mans, un moteur de rêve
  • Qu'est-ce que le Playmates de Playboy ?
  • Jawa 150 cc, livré à l'origine aux Pays-Bas
  • Désignations de type en double - Partie XV
couverture 7 2022 300

Le matériel de lecture parfait pour une soirée ou plus de rêve tranquille. Il est maintenant dans les magasins. Un abonnement est bien sûr préférable, car alors vous ne manquerez plus de numéro et vous serez également 27 € moins cher. Pas mal en ces temps chers.

Questions de taille…

Six cylindres, les mâles et leur marque de pipi