Alfa Roméo 33. Série des années XNUMX. Rêverie.

Auto Motor Klassiek » articles » Alfa Roméo 33. Série des années XNUMX. Rêverie.
Il y a des classiques qui achètent (copie)

Ça chatouillait à nouveau. Au cours de la recherche minutieuse d'une belle voiture de loisirs, j'en ai trouvé une Alfa Roméo 33 de la série 907. C'est la génération qui a retiré les modèles 905 de la 33. La série 907 a une face avant conforme à celle de la 164. Elle a également le 33 pour les années nonante une nouvelle soirée tendue. L'Italien était équipé d'un moteur 1.5 IE. Il avait l'air soigné et il était également possible de vivre avec le kilométrage de 120.000 33 kilomètres. Il avait ses petites choses, et en combinaison avec le prix j'ai décidé de garer le XNUMX. Cependant, il a ouvert la porte aux souvenirs du modèle.


Un ancien collègue a un jour acheté une Imola 33 comme voiture de leasing. Le 33 venait d'être retiré de la production, mais mon collègue était content de recevoir les clés du 33. Nous avons immédiatement décidé de l'essayer. Malheureusement, le débutant a frappé Alfa rider mes recommandations pour d'abord amener les fluides à température complètement dans le vent. Parce qu'un Alfa a été conçu pour une conduite sportive. « C'est vrai », dis-je, « mais prends ton temps, sinon tu vas foirer le moteur. Ainsi s'est passé. La fête a duré une heure. Nous en avons bien ri plus tard, mais à ce moment-là, quelqu'un devait vraiment expliquer quelque chose. Ça s'est bien terminé pour lui, mais pas pour le Alfa. C'était la voiture de location terminée.


Cependant, cette expérience n'était pas une raison pour moi de retirer le 33 de la liste des favoris. Il y a longtemps, en 1998, j'ai failli acheter une Alfa Rosso peint et complètement sans rouille Alfa Roméo 33, avec becquet sur le hayon. Le type était une 907, l'année de fabrication était 1992, le moteur était toujours un 1.351 XNUMX cmXNUMX avec deux doubles carburateurs. j'ai regardé le Alfa d'accord, la voiture était chez le concessionnaire du Kop van Noord-Holland depuis un moment. Le vendeur l'a demandé douze mille florins, et c'était solide. Le kilométrage était de 98.000 65.000 kilomètres, le carnet d'entretien était tamponné à 33 XNUMX kilomètres, nous devions être dans l'ignorance de l'interrupteur de distribution, ce que j'ai trouvé étrange. Mais ce XNUMX valait au moins la peine d'être essayé.


La voiture dormait à l'air libre sur la propriété depuis un moment. De plus, c'était l'hivernage, mais le démarrage à froid s'est parfaitement déroulé. L'essai routier qui a suivi a été dangereusement addictif, surtout après avoir réchauffé le moteur. C'était un de racequi n'a rien raté. Depuis le début. La réputation capricieuse de la merveilleusement râpeuse Alfales boxeurs m'étaient déjà connus, et la copie dans cette voiture n'a certainement pas déçu. Le reste de la technologie était également bon. Je voulais y aller, j'allais vivre une aventure avec ça, je le savais. Et ce n'était pas seulement l'expérience de conduite, le bel état et les belles lignes qui sont restées longtemps sous la peau.

Les petites imperfections ont également fait cette voiture. Le bruit du vent, les pédales rapprochées, la vitre de la porte arrière gauche qui tombe toujours dans une fissure, les charnières et les serrures médiocres, la commutation tremblante mais précise et totalement sans grincement (très important avec un 33) et le peu moins un fort chauffage serait une raison pour chaque voiture de bon sens d'aller plus loin. Par la présente Alfa Je pensais que les petites omissions correspondaient (bien que cette fenêtre soit aussi l'une des choses que je voulais réparer), elles ont fait la voiture.

Négociez donc. J'ai vite su que la mission était sans espoir. Le vendeur a voulu rendre un montant dérisoire pour mon ancienne Opel, tout en respectant le prix demandé. J'étais sur un commutateur de distribution, une affaire assez chère Alfaboxeurs. La partie vente n'a pas commencé là. Après tout, il a déjà donné une garantie de trois mois. Je voulais également stipuler une inspection d'achat ANWB. Aucune chance. Et le revoilà : trois mois de garantie† C'est passé, mais la voiture m'a toujours marqué. Avec un mélange de chagrin et de réalisme.


Ce sentiment spécifique avec un 33 est toujours resté. Je me retourne encore trois fois quand je vois la génération De'Silva du Alfa Roméo 33 voir. Ne serait-ce que parce que je ne rencontre presque plus le 33. Mais il s'endort à heures fixes, puis je ressens exactement ce que j'ai ressenti lors de l'essai routier. Je rappelle le caractère sportif, les lignes pures et l'expérience de conduite addictive. Vous entendez le moteur, vous sentez la maniabilité et vous ressentez la position assise sans réellement conduire la voiture à ce moment-là. Il y a peu de voitures qui évoquent cela en moi. Alfac'est faire ça. Les Alfa Roméo 33 oui. C'est pourquoi je l'aime déjà. Indépendamment de la mise en œuvre. Y compris ses pépites. Parce que c'est le caractère de AlfaLe numéro de succès d'antan ne fait que se renforcer davantage. Et pendant que j'écris cela, je sens à nouveau mes pieds picoter. Et je songe à la Alfa Roméo 33, qui aurait dû être le mien. Et à propos de Alfa Roméo 33, que j'ai récemment rencontré sur le World Wide Web.

INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT ET NOUS VOUS ENVOYERONS CHAQUE JOUR NOTRE NEWSLETTER AVEC LES DERNIÈRES HISTOIRES SUR LES VOITURES ET MOTOS CLASSIQUES

Sélectionnez d'autres newsletters si nécessaire

Nous ne vous enverrons pas de spam ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Alfa Roméo 33. Rêverie.
Le devant de la dernière série 33
Alfa Roméo 33. Rêverie.
Arrière continu sur la dernière série 33
Alfa Roméo 33. Rêverie.
Le 33 selon la recette de Walter De'Silva.
Alfa Roméo 33. Rêverie.
Habitacle sportif, où peu de distraction de ce qui compte : la conduite !
Alfa Roméo 33. Rêverie.
La troisième génération du 33 était également disponible en tant que Sport Wagon à nouveau
Alfa Roméo 33. Rêverie.
Deux versions 33 Imola côte à côte
Alfa Roméo 33. Rêverie.
Coupe transversale du 33 16V Quadrifoglio Permanent 4
Alfa Roméo 33. Rêverie.
Un lieu de travail auquel vous aimez repenser
Si vous aimez l'article, partagez-le...

Commentaires 9

  1. Il y a de nombreuses années, j'ai acheté un 33 à un camarade, un 1.4, sans pelle à gâteau sur le hayon.
    Il y avait des travaux à faire à l'achat et les pièces étaient à l'achat. La courroie de distribution, un radiateur différent, de nouveaux roulements de pivot de la suspension avant et le remplacement de l'échappement et quelques soudures, la voiture était à nouveau bonne pour un CT valide.
    En principe, la 33 n'était autorisée à rouler que par beau temps et hormis la mauvaise surprise d'une averse en cours de route, toutes les balades se sont déroulées sous le soleil.
    Une seule fois la voiture m'a laissé tomber; en raison d'une connexion cassée entre le levier de vitesses et la tringlerie, je ne pouvais pas bouger de l'endroit où j'étais garé et heureusement, l'assistance routière m'a aidé à reprendre le chemin.
    En termes de rouille, il y a des taches à voir au bas du garde-boue avant et du bouchon de réservoir, ce dernier est une maladie typique de 33, due à un défaut de conception.
    Pour le reste, il y a peu de raisons de se plaindre, les années après l'achat il n'y avait pratiquement aucun obstacle pour obtenir un nouveau CT.
    Ce qui mérite encore l'attention pour le moment, c'est la fixation du couvercle du levier de vitesses sur le tunnel central.
    La voiture est en ma possession depuis 14 ans maintenant.

  2. Vous avez des voitures….et Alfa's. Les premiers vous aident de A à B... les seconds vous aident également de A à B, mais en même temps vous font sourire côté dessert. J'ai un 1.7 ie depuis l'année dernière... un rêve qui s'est réalisé après que mon collègue m'a permis d'en conduire un pendant une courte période il y a 30 ans. La mienne a un toit coulissant d'origine qui ne projette pas du tout. La rouille n'est pas trop grave. Traître : rouille de l’intérieur vers l’extérieur, il a donc fallu quelques soudures. Techniquement fort. Mais maintenant c'est mon pote, à chaque fois content de ce petit moteur impatient. En termes d'expérience, rares sont les voitures anciennes qui offrent plus que Alfa'S.

  3. bonjour

    j'en ai encore des nouveaux à l'époque Alfa 33 exemplaires vendus
    Pour ceux que ça intéresse j'ai un dossier de presse du Alfa 33 premières générations proposées

  4. Ne pas acheter, un choix judicieux si un vendeur ne veut rien. Trois mois de garantie et ensuite entendre que la courroie de distribution cassée est de votre faute et n'est pas couverte par la garantie.
    Heureusement, il existe de meilleures sociétés de vente.

  5. Après 3 Suds un 33 SW gahad pendant au moins 5 ans. Je me suis beaucoup amusé avec et je conduis toujours. Ce
    l'un était un 1.5 rouge. Assez fluide et beaucoup d'attention alors déjà.Avec 200 au compteur, un piston a fondu mais a continué à tourner et a juste recommencé le lendemain matin, mais après un échange moteur la phrase s'est un peu échangée à 164, sympa aussi mais très différent . Notre aîné a toujours un 33 4×4 SW.

  6. J'avais un 1.7 IE vert métallisé dans le bail. Malheureusement a dû être rendu après 120.000 159 km. Ça fait mal alors. Maintenant très satisfait de mon XNUMX.

  7. Avait de nouveaux compteurs il y a de nombreuses années avec des compteurs contrefaits par cet avion, une direction précise, précise mais confortable.
    Aussi un 1500cc rouge
    Successeur : 75 turbo. Mais le 33 braque un peu plus serré. Super son aussi le moteur boxer

Laisser un commentaire

L'adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués * *

Taille maximale du fichier de téléchargement : 8 Mo. Vous pouvez télécharger : afbeelding. Les liens vers YouTube, Facebook, Twitter et d'autres services insérés dans le texte du commentaire seront automatiquement intégrés. Déposez les fichiers ici