in

heure d'hiver. Conduire, bricoler, réfléchir

gilera 150 sport 4572741 et max
ER Classics Bureau 2022

DSCN9869

C'est clair : on approche des cinquante ans de quatre saisons de moto. Au début, les randonnées hivernales étaient amusantes, plus tard, elles en faisaient simplement partie. Mais maintenant je l'ai eu. La carcasse n'apprécie pas d'être ravagée. Et après une course froide, j'éprouve quelque chose entre la rigor mortis et le rhumatisme XL. De plus, j'ai roulé moins de 10D/an depuis deux ans et je suis déjà passé de 1000 cc à 650 cc. Je me souviens que les gars avec 50 cv sur 650 cc ont marqué au moins la deuxième plus belle fille du village. Et avec 650 cc sous les cadets, vous pourriez être sur la route très rapidement.

Pendant une bonne partie de près d'un demi-siècle, les motos ont été mon moyen de transport, les motos d'avant 1990, car après cela, j'ai peu de sensibilité pour ces entrepôts de chevaux inutiles.


Moins de kilomètres. Moins de déplacement

En attendant, nous sommes maintenant à la fin de la deuxième année de moins de 10K. Et donc le deuxième hiver où je n'ai pas fait de moto. J'ai eu une belle expérience avec un camarade en conduisant jusqu'à Cadzand-Bad sur deux motos légères. Plus de 300 kilomètres en seulement dix heures sur les routes les plus étroites (et quelques pistes cyclables).  

Ma valve latérale de l'Oural est là pour rester.

C'est évident. Le projet Chang Jiang récemment adopté également. Ces deux vélos ont déjà assez de « moins ». La soupape latérale est de 23 ch, le 750 cc OHV est spécifié pour 32 ch. Assez rapide pour ouvrir la voie dans n'importe quel embouteillage. Mais je pense de plus en plus à passer du 650 cc de ma Guzzi V65 (de 1984 environ) à une taille plus petite. Car pour moi la moto n'a plus rien à voir avec la cylindrée et la vitesse. Et rouler plus petit restera bien entendu une conduite classique. Même si vous ne parcourez que quelques milliers de kilomètres par an, aussi parce qu'une partie du trajet se fait désormais à vélo avec assistance au pédalage. Et c'est parce qu'il faut laisser une moto pour des trajets de moins de 30 kilomètres. Et parce que l'essence est si chère.

En regardant autour de vous, venez à environ 350 cc dans le monde

Et dans ce coin, il y a beaucoup d'offres. Ce qui est bien, c'est que dans le petit coin moto les prix restent humains. Une connaissance qui a appris auparavant m'a dit que c'est parce que les motos légères ici aux Pays-Bas ne sont ni cool ni prestigieuses. La seule mauvaise chose est que je viens de faire mettre deux Battlaxjes frais sous le Guzzi. Mais bon, c'est le profit pour le prochain propriétaire.

Agréable à regarder autour

Pendant ce temps, les jours sombres avant Noël approchent et quelques mois gris de plus. J'ai donc toute tranquillité d'esprit pour déterminer avec combien de cc je peux continuer pendant encore dix ans. Alors je verrai.

Hercule Presque invisible

23 Commentaires

Laisser un commentaire
  1. Moi aussi. J'ai aussi commencé à rouler une centaine de kilos en moins. Mais ma cylindrée a augmenté. La puissance ne m'a jamais dérangé depuis plus de 50 ans sur deux ou trois roues. Si vous continuez, vous irez plus loin. Mais je dois aussi avouer que le nombre de kilomètres (peut-être aussi à cause du Covid) a en effet diminué à seulement la moitié de ma moyenne annuelle au cours des années précédentes.

  2. Avoir une Aprilia RS250
    "Mais" 250 cc peut encore être très difficile.
    Malheureusement, je roule beaucoup trop peu, car la fille n'ose pas monter à l'arrière et 2 vélos c'est trop pour moi.
    Nous avons maintenant tout un nid de 50 cc.
    Puch Monza et Grand Prix, puis un siège enfant à l'arrière pour conduire le petit.
    En attendant aussi un Aprilia redRose50 Classic (mon 4ème aprilia encore) pour les plus belles tournées.
    Les cyclomoteurs sont économiques à conduire, sauf que vous n'êtes plus autorisé à entrer dans certaines villes.
    Et ils fonctionnent très bien au ralenti, et avec ce genre de classiques, vous obtenez de nombreux pouces en chemin

  3. En supposant que je ne puisse finalement PAS vieillir avec le NTV650 tout en maintenant l'équilibre pour deux roues plus légères, je pense à un Lodolala de Gussie. Et le 175 cc est en principe plus proche du démarreur abandonné que le 250. Juste un truc sympa et simple sans capsons, mais avec du caractère. La chaîne est alors à nouveau une sorte de recul, mais à ce moment-là, le nombre de kilomètres sur une base annuelle ne s'enfoncera pas profondément dans les 1500 1000 premiers km, si XNUMX XNUMX sont déjà atteints. Le Gilera représenté est dans la même catégorie à mon avis.

    Guzzi Lodola

  4. Je n'ai pas encore atteint la cinquantaine, mais je conduis avec un "petit gruau" depuis au moins 50 ans.
    Même quelques bons Hondaaets 49cc dans l'écurie, grands et petits me donnent en fait le même facteur de plaisir.
    Je laboure autant avec mon puissant (!) AWO de 12 ch dans les chemins boueux qu'avec un VFR langoureux de 100 ch sur les routes.
    Jamais compris "un lourd est ton vrai" ..

    Bravo Dolf, la sagesse vient avec l'âge..

  5. Génial, Dolph. Je reconnais cette rigor mortis quand j'ai 70 ans, et les jours où après le boulot tu tournoyais à Bouillon sur une CZ de 15 cv, sont épuisés. Je n'ai jamais dépassé 32 ch, mais les kilomètres avec cela ne sont pas atteints par la plupart des canons de 100 ch et plus. Mais un vélo à assistance au pédalage… ?

    • Nous l'avons fait. Nous étions heureux. Nous sommes chanceux. Et j'ai déjà fait plus de 500 km d'épicerie 'Rundumhause' sur le vélo pris en charge. Au moins, la Guzzi monte maintenant en température à chaque sortie.

  6. Reconnaissable! Il n'y a pas si longtemps, je roulais sur une Yamaha XJR1300, mais cela fait quelques années que je roule sur une BMW R50/5 de 1971. Et en terme d'expérience, c'est tout autant amusant et au moins assez rapide, surtout si l'on évite les Autoroute. Mais je ne pense pas que ce soit si amusant avec le moteur de toute façon. Amusez-vous sur les routes de campagne!

      • Le désencombrement est également excellent ; moins est plus. Mais je soupçonne des goulots d'étranglement dans ta tête Dolf, sinon garage. Le peu de temps que je suis cette chronique, je vois que votre liste de souhaits ne fait que s'allonger ! PS Je pense que je mettrai mon deuxième NTV650 en vente au printemps……ha !@

  7. Belle histoire Dauphin. Et en effet, faire de la moto, ce n'est certainement pas traire une puissance débridée, mais a fortiori un plaisir de conduire le nez au vent. Bien que les vélos plus lourds avec une puissance raisonnable ont aussi généralement un peu plus de confort. C'est bien sûr un avantage. Mais même la capacité de mon Bleu est telle que vous devez être un sacré bon pilote si vous voulez utiliser cette capacité au maximum. Pourquoi la course au sommet avec tous ces entrepôts d'énergie est inutile, je ne sais pas. Peut-être y a-t-il plus d'hommes avec un complexe d'infériorité qu'on ne le soupçonne……😅

  8. Génial, je suis derrière ça depuis un moment et je me suis beaucoup amusé avec une '65 CZ avec 10 cv, que j'ai conduite au travail en été, Dordrecht Ooltgensplaat. Et une Dnepr, avec envergure. Après une détérioration majeure de ma santé peut-être un autre Dnepr, ou une Honda légère. Cela ne diminue vraiment pas le plaisir. Merci pour votre histoire Dolf.

    • Je conduis en russe depuis 25 ans maintenant. Aussi agréable et facile à frapper si votre genou est sous-modal entre-temps. Rêvez sur le site de Richard Busweiler. https://www.uraldnepr.nl/. Ces Hondaatjes légers sont également adorables. Mais il faut être un peu prudent avec les exemples où l'arbre à cames est simplement monté dans la culasse en aluminium.

  9. Belle histoire encore Dolf et pour moi aussi très reconnaissable après 56 ans de moto, dont 50 ans avec ma Honda CB750.
    Passé maintenant (pour ça bien sûr) à une Honda 22 cv de 250 cc et on parle de plaisir TRES grand plaisir facile à manier agréable dans les virages et évite l'autoroute. Rire.

Donnez une réponse

L'adresse e-mail ne sera pas publiée.

La taille maximale du fichier de téléchargement : 8 Mo. vous pouvez télécharger : image. Les liens vers YouTube, Facebook, Twitter et d'autres services insérés dans le texte du commentaire seront automatiquement intégrés. Déposer des fichiers ici

Maintenant dans le magasin

Voir l'aperçu de 40 pages via ce lien ou un clic sur la couverture.

Le numéro de juillet, contenant :

  • De retour chez AMK après 27 ans : Fiat 124 Sport Spider
  • Chevrolet Apache 3200, authentique bourreau de travail
  • Transport éditorial : Cadillac Allante
  • Honda CRX 1.4GL en détail
  • Moto Guzzi 850 Le Mans, un moteur de rêve
  • Qu'est-ce que le Playmates de Playboy ?
  • Jawa 150 cc, livré à l'origine aux Pays-Bas
  • Désignations de type en double - Partie XV
couverture 7 2022 300

Le matériel de lecture parfait pour une soirée ou plus de rêve tranquille. Il est maintenant dans les magasins. Un abonnement est bien sûr préférable, car alors vous ne manquerez plus de numéro et vous serez également 27 € moins cher. Pas mal en ces temps chers.

Conditions Disposition transitoire MRB de nouveau en vigueur au 1er décembre

BMW Neue Classe Berline. La percée définitive pour BMW.