in

Honda CB 750 SACT (1969-1978)

cb750 automne
ER Classics Bureau 2022

La moto qui a donné une nouvelle dimension au motocyclisme. Le premier moteur vraiment puissant, rapide et lourd qui était également fiable. Le coup de grâce porté à l'industrie britannique de la moto. Le "moteur du (dernier) siècle".

Un moteur révolutionnaire

Une référence pour des générations entières de motocyclistes. Une légende Quatre cylindres. Un arbre à cames en tête et un frein à disque avant. Aussi vite qu'il était fiable. La Honda CB 750 F de 1969 jusqu'à maintenant. Ensuite, un topper, maintenant l'un des classiques les plus utiles et les plus élégants. Et quand vous vous sentez courageux, il reste encore beaucoup de pilotes sur votre Honda CB 750. Parce qu'une Honda CB 750 dont les suspensions avant et arrière ont été ajustées et qui est équipée de pneus modernes? C'est toujours un moteur avec lequel il faut compter. C'est beau, assez rapide, le traitement est bon.


Achetez une copie aussi originale et complète que possible. La restauration d'un classique japonais est aujourd'hui souvent réalisable grâce à des fournisseurs tels que des fournisseurs mondiaux. Mais les prix des pièces neuves pour les vieux japonais sont souvent très élevés. Cela s'applique certainement aux pièces de couleur et de chrome. Un jeu complet d'échappements, par exemple, coûte rapidement plus de 2.000 XNUMX €. Et pulvériser les couleurs bonbon n'est pas pour tout le monde et coûte donc beaucoup d'argent.

Abus Résistance 2.0

À leurs débuts, les campings avaient des gens joyeusement ivres qui hurlaient leur Honda CB 750 à vide jusqu'à ce que les points de contact flottent. Cela a conduit à un bloc dont l'allumage était si erratique que le son d'échappement ressemblait à un peloton d'exécution lors d'une fête nationale. Mais les blocs sont restés intacts. Le seul point douloureux était que les jets qui assurent la lubrification de l'arbre à cames lors de l'utilisation de filtres à huile de rechange et d'intervalles d'entretien élastiques pouvaient se boucher. Ensuite, le vilebrequin pouvait se casser et la Honda CB 750 était soudainement un deux cylindres avec la moitié de la cylindrée.

Coulée en sable comme ballon d'essai

La toute première génération avait - parce que Honda ne savait pas encore comment le modèle s'accrocherait - des carters en fonte de sable. Les scientifiques n'ont pas encore décidé, mais des milliers d'exemplaires ont été fabriqués avec ces carters moulés dans le sable, pas "quelques dizaines" comme on le prétend également. Le facteur de rareté rend ces copies plus chères. Sur les premiers modèles, regardez également le carter moteur au niveau de l'engrenage. Au début des années 70, une chaîne s'est brisée sous toute cette violence brutale. Car à cette époque le gaz n'avait que deux positions : « ouvert » ou « fermé ». Et l'état de l'art n'avait pas vraiment suivi les développements chez Honda. D'où les chaînes cassées et les plaques de caoutchouc qui sont tombées du pneu arrière.

Pas de K3, mais de K2

Les Honda CB 750 les plus courantes et les plus pratiques sont les modèles K2 et K3 jaune bonbon. Lors de la commande de pièces, indiquez toujours l'année, le numéro et le type. Au cours de la production, il y a donc eu pas mal de changements (mineurs) dans la production. Et comment reconnaître le K3 ? C'est sur le garde-boue au niveau du disque de frein.

Simple et convivial

L'entretien de ces machines reste simple. Mais pour synchroniser les carburateurs un pas absolu ne suffit plus, il faut rajouter les vacuomètres. S'écartant de l'original, mais très judicieux : l'achat d'un allumage électronique.

Données techniques Honda CB 750 Four (1969): refroidi par air, quatre cylindres en ligne à quatre temps, cylindrée : 736 cc, puissance maximale : 67 ch à 8.000 218 tr/min, boîte de vitesses : cinq vitesses, transmission secondaire : chaîne. Cadre : cadre double berceau. Freins : frein à disque avant, frein à tambour arrière simplex. Poids : 170kg. Vitesse de pointe : > XNUMX km/h.

12 Commentaires

Laisser un commentaire
  1. Depuis mai 1979, j'ai aussi une CB 750 K2 (candy gold) de 1975. Le moteur a maintenant plus de 151.000 100.000 km, A plus de 2 1200 km, les segments de piston et la chaîne d'arbre à cames ont été renouvelés. Je le conduis calmement. Le moteur ne consomme quasiment pas d'huile et après un long arrêt (ce qui arrive parfois…) démarre toujours très doucement. Elle est équipée d'un XNUMXème frein à disque depuis quelques années. Ça n'a pas l'air bien mais ça aide, tout comme la conduite de frein en acier. Un nouvel ensemble d'échappements (env. Fl. XNUMX,-) a été installé une fois et ils sont également toujours en bon état. La puissance du moteur a diminué au fil des ans, mais cela est également autorisé à cet âge… C'est toujours une autre chose amusante à rouler et à voir absolument !

  2. Ce qui m'a frappé sur les photos, c'est qu'une fois le bouchon de remplissage d'huile sur la gauche est-ce un truc ou si un bouchon desserréGr.

  3. Avoir un 750 quatre de 1976, 32000 km au compteur, complètement d'origine, mais quatre nouveaux tuyaux d'origine ont été achetés cher à René van Manen, mais il m'a immobilisé pendant 18 ans parce que ma r1 de Yamaha a toujours été prise de l'écurie , j'ai eu 4 délicieuses machines mais j'ai maintenant presque 80 ans et j'ai vendu la r1 l'année dernière et je conduis maintenant régulièrement avec les freins et carburateurs Honda tout renouvelé carburateurs complètement nettoyés et maintenant conduis un peu plus silencieusement car les freins prennent un peu de temps à s'habituer à mais je peux les gérer bien déchirer où vous le pouvez. Allez au club bientôt car je suis membre de MVGStef Hartogs

  4. J'ai moi-même eu une Honda CB 750 quatre F1 et je suis avec nous depuis 28 ans quand j'ai pu bien la vendre (désolé maintenant) j'avais 59 ans à l'époque et la conduite n'était plus si bonne, surtout en me penchant en avant et en ayant mal aux poignets et le ventre a commencé à me taquiner davantage. J'ai acheté une Yamaha XJ 9 S (chopper souple) il y a 700 ans, qui me procure maintenant encore plus de plaisir que la Honda, mais je pensais que la Honda était une belle machine à conduire.

  5. J'ai toujours une Honda CB 750 K 1, cette moto a été achetée neuve à partir de 1971 par mes soins, j'en suis donc le premier propriétaire. Célébré son 50e anniversaire cette année, mais limité en raison de la couronne, seul son frère a également invité une CB 750 K1 de la même année de naissance, en fait avec le même numéro de plaque d'immatriculation avec une différence de numéro 1.

    Les voyages effectués par ces moteurs sont assez importants, pour ne citer que quelques-uns en Tchécoslovaquie, Hongrie, Roumanie, Bulgarie, Turquie, Grèce, Italie, Autriche, Allemagne, Norvège, Danemark, Suède, Finlande, Angleterre peut-être oublié quelque chose. Mais toujours fiable et toujours en bon état, reste donc dans l'héritage. Peut-être que Dolf veut en savoir plus à ce sujet, faites-nous simplement savoir Dolf, ses moteurs avec beaucoup d'expérience de la vie.

  6. J'ai un K2 de 1973 avec 4000 tr/min en 105 toujours bon pour 8500 mph et 4 tr/min avec facilité, même si je n'ose pas essayer ça en 5 et 205 avec le frein à disque unique. Je pense que l'extrapolation et la vitesse maximale d'origine de XNUMX devraient toujours fonctionner.

  7. Les vélos Lruke, j'avais le F2 avec des roues et des disques Comstar tout autour. Le premier vélo avec lequel j'étais au Cap Nord en 1, puis j'ai parcouru 86 2,5 km à travers la Scandinavie en 10.500 semaines, merveilleux. Après tout, c'est comme ça qu'on commence quand on commence à travailler en indépendant, n'est-ce pas ?
    Plus tard, une vitesse incroyable a survécu au Luxembourg, après quoi tous les roulements ont été remplacés, l'amortisseur de direction dessus, etc., mais jamais une sensation vraiment familière.
    Mais certainement un vélo cool pour l'époque.

Donnez une réponse

L'adresse e-mail ne sera pas publiée.

La taille maximale du fichier de téléchargement : 8 Mo. vous pouvez télécharger : image. Les liens vers YouTube, Facebook, Twitter et d'autres services insérés dans le texte du commentaire seront automatiquement intégrés. Déposer des fichiers ici

Maintenant dans le magasin

Voir l'aperçu de 40 pages via ce lien ou un clic sur la couverture.

Le numéro de juillet, contenant :

  • De retour chez AMK après 27 ans : Fiat 124 Sport Spider
  • Chevrolet Apache 3200, authentique bourreau de travail
  • Transport éditorial : Cadillac Allante
  • Honda CRX 1.4GL en détail
  • Moto Guzzi 850 Le Mans, un moteur de rêve
  • Qu'est-ce que le Playmates de Playboy ?
  • Jawa 150 cc, livré à l'origine aux Pays-Bas
  • Désignations de type en double - Partie XV
couverture 7 2022 300

Le matériel de lecture parfait pour une soirée ou plus de rêve tranquille. Il est maintenant dans les magasins. Un abonnement est bien sûr préférable, car alors vous ne manquerez plus de numéro et vous serez également 27 € moins cher. Pas mal en ces temps chers.

Lancia Beta Montecarlo Coupé

Lancia Beta Montecarlo Coupé (1978). La découverte a été une révélation pour Maarten-Jan.

Un DAFJE sorti. Un peu de chauvinisme.