in

La Panhard Dyna X86 Cabriolet de Frank (1951). Merveilleux et élégant.

Panhard Dyna X86 Cabriolet (1951)
ER Classics Bureau 2022

Cette Panhard Dyna X86 Cabriolet avec un moteur de 750 cm17 a donné un « acte de présence » lors de l'événement oldtimer à Leek. Quand vous voyez les photos, vous n'avez à expliquer à personne que c'est une voiture à chérir et cela s'applique également à ses pairs sur le stand : un modèle Panhard PL 1961 « grandluxe » de 72 et un Panhard X6 1933CS d'avant-guerre Spécial de XNUMX . 

Par: Dirk de Jong


La Panhard Panhard Dyna X86 Cabriolet est le modèle 'Sprint' avec un carburateur plus gros et plus de puissance. Frank l'a achetée en 2004 et après quelques années de plaisir de restauration, la voiture était prête à embellir à nouveau la route néerlandaise (2007). 

Donnez moi un Panhard

Nous recherchons toujours des propriétaires de voitures classiques/oldtimer passionnés par l'histoire de la voiture et qui sont heureux de la partager avec les lecteurs sur le site Web. C'est exactement ce qui relie les passionnés et cela s'applique encore plus à notre magazine mensuel Auto Motor Klassiek. Il n'y a rien de mieux que de partager des photos et des histoires de classiques ayant une valeur historique (et parfois des nuances sentimentales) avec des personnes partageant les mêmes idées. Une abonnement est recommandé, vous retrouverez alors chaque mois le magazine au contenu plaisir classique élevé sur votre paillasson. Une aperçu de la chanson en cours peut être trouvé, par exemple, via ce lien. 

Histoire

Panhard – anciennement Panhard et Lavassor – est l'une des plus anciennes marques automobiles au monde. Ils ont construit toutes sortes de voitures, des petites voitures particulières, des voitures de sport et de course aux voitures de luxe. La concurrence dans le monde automobile est devenue de plus en plus féroce et en 1955 la société a été rachetée par Citroën. Le rideau est tombé pour la marque historique Panhard en 1967. 

Panhard Automobile Club Pays-Bas

Le rideau n'est pas tombé pour les vrais passionnés de ces voitures françaises. En 1968 un club fondée pour représenter les intérêts des pilotes Panhard aux Pays-Bas. Cela concerne l'approvisionnement en pièces détachées, l'organisation d'événements et le conseil technique, mais aussi la convivialité et l'amitié au sein du club. 

Quelle est la passion de Franck ? 

L'origine de la passion est différente pour nous tous. Pour Frank c'est un bon souvenir du passé, la restauration, une belle conduite et la participation à des rencontres internationales, mais aussi l'utilisation du classique pour les vacances est le sud de la France et l'Italie. Il y a une grande implication mutuelle au sein du club avec pas moins de 160 membres. C'est une sorte de lien avec le classique qui ne s'exprime pas en argent. En tant qu'ancien président du Panhard Automobielclub Nederland, il trouve formidable qu'un groupe relativement restreint de personnes façonne avec enthousiasme le club. 

Frank : « Je possède ce rare cabriolet Panhard Dyna X86 depuis un certain temps (17 ans !) et profite de toutes les expériences et aventures. Ces souvenirs rendent la vie sans ma Panhard impensable. Je chéris le Dyna X86, surtout toutes les tentations du design m'attirent. Sûrement la courbe voluptueuse devrait éveiller l'intérêt de tout le monde ? 

hommage

Il est clair que nous avons affaire à un vrai passionné de Panhard. L'article est un hommage à cette apparence spéciale, la Panhard Dyna X 86 Cabriolet de 1951. 

Lire aussi:
- Citroën et la chanson du cygne de Panhard
- Panhard PL 17 en construction, le Panhard PL 17 d'Evert-Jan Bout

Panhard Dyna X86 Cabriolet (1951)
Panhard Dyna X86 Cabriolet (1951)
20211009 132619 1 1633866292188

10 Commentaires

Laisser un commentaire
  1. Mon oncle à Paris avait une Panhard, et l'odeur du plastique, le toucher de l'aluminium terne, le cliquetis métallique du 2 cyl. moteur boxer, et le canapé 3 places à l'avant sont gravés dans ma mémoire, ainsi que l'oncle moustachu, Gauloise au coin de la bouche..

  2. Comme c'est joli, le Dyna z 16 marron clair était le mien. J'avais avec Alfred, « de Eendenwacht », une petite 2cv et Citroen garage à Vlaardingen. A l'époque, nous travaillions aussi pour le garage de'Lest, qui importait des voitures anciennes françaises. Ils avaient acheté cette Panhard en Belgique. Entièrement en parfait état non restauré. Cependant, la Dyna n'avait pas roulé depuis des années. La voiture a été placée chez nous pour qu'elle soit techniquement en ordre. Je l'ai tellement aimé que je l'ai acheté moi-même et je l'ai obtenu complètement technique. Lorsque la voiture était prête, je l'ai (accidentellement) vendue à quelqu'un qui cherchait une vieille voiture spéciale. Je le regrette quand même.

  3. Je trouve des similitudes entre Panhard et Daf : toutes deux étaient des marques avec des solutions techniques très originales. Pour la Panhard, l'utilisation originale de l'aluminium et l'accent mis sur l'optimisation de la consommation de carburant, tandis que pour DAF, la transmission était un chef-d'œuvre technique original. Les deux marques ont été absorbées par un constructeur automobile plus important, qui a éteint la marque au bout de deux ans. Et les deux marques ont des clubs actifs !

  4. Panhard est en effet l'un des premiers constructeurs automobiles, avant la Seconde Guerre mondiale ils construisaient des limousines de super luxe, un peu comme les Rolls Royce aujourd'hui. Après la Seconde Guerre mondiale, le gouvernement français fortement socialiste (presque communiste) a jugé nécessaire de déterminer ce que les constructeurs automobiles produiraient. Panhard a été chargé de construire une voiture compacte qui tombait dans la classe fiscale 4CV, Renault, par exemple, a dû construire des fourgons et des camions. Le directeur têtu de Renault voulait aussi produire la Renault 4CV (développée pendant la guerre). Il a obtenu la permission de le faire. La 4CV est devenue extrêmement populaire, la Dyna ne pouvait pas rivaliser, était trop chère et Panhard n'était pas habituée et n'était pas adaptée à la production de masse et certainement pas dans la classe compacte.
    Vous êtes-vous déjà demandé à quoi aurait ressemblé le monde s'il n'y avait pas eu la Seconde Guerre mondiale…
    La Panhard PL17 était une voiture extrêmement moderne, super profilée (avec peu de puissance, la voiture atteignait une vitesse de pointe élevée), spacieuse et confortable. Construit en grande partie en aluminium. C'était une super marque !

    • sans la seconde guerre PANHARD n'aurait peut-être pas fait de flat twin et continue le moteur à chemises coulissantes, serait resté une marque de luxe ou aurait disparu…….
      j'ai eu une 27 CT dans les années 70, voiture atypique attachante mais avec pas mal de tares aussi: chauffage inexistant, attache amortisseurs AR découpant la carrosserie, commande BV par câble : destruction de l'engrenage de marche AR, suspension avant à boiteux !!

  5. Je l'achèterais comme ça pour égayer mon salon. Chaque seconde que vous regardez cette voiture, vous avez un sentiment de bonheur et un grand sourire.

    • oui, cela s'applique en fait à tous les Panhards ! Un de mes anciens collègues à Veldhoven en a plusieurs et nous attendons toujours avec impatience la carte de Noël personnelle avec les supporters.

Donnez une réponse

L'adresse e-mail ne sera pas publiée.

La taille maximale du fichier de téléchargement : 8 Mo. vous pouvez télécharger : image. Les liens vers YouTube, Facebook, Twitter et d'autres services insérés dans le texte du commentaire seront automatiquement intégrés. Déposer des fichiers ici

Maintenant dans le magasin

Voir l'aperçu de 40 pages via ce lien ou un clic sur la couverture.

Le numéro d'août, contenant :

  • Fiat 127 de 1972
  • Bicylindre en V Heemskerk, la meilleure moto jamais construite par BSA
  • Restauration Mini Voyageur 1963
  • Peugeot 104, une fête
  • Volkswagen Golf Pays était trop en avance sur son genre
  • Conduire avec un Yamaha R5 (1971-1972)
  • Rapport Wemeldinge Classic Races
  • Désignations de type en double - Partie XVI
couverture 8 2022 300

Le matériel de lecture parfait pour une soirée ou plus de rêve tranquille. Il est maintenant dans les magasins. Un abonnement est bien sûr préférable, car alors vous ne manquerez plus de numéro et vous serez également 27 € moins cher. Pas mal en ces temps chers.

propre construction 0

Roi bricolage

Conditions Disposition transitoire MRB de nouveau en vigueur au 1er décembre