in

Peter Staal, directeur de KNAC : « Il y a certainement un avenir pour nos classiques de la transition énergétique »

knac interview peter steel

Pierre Acier 007Afin d'atteindre les objectifs climatiques, des investissements substantiels sont réalisés dans le développement de l'énergie durable. Mais la transition énergétique envisagée est plus complexe que prévu. L'électrification de notre parc automobile avance assez lentement, le développement de l'hydrogène comme carburant n'en est qu'à ses balbutiements et la production de carburants de synthèse est encore beaucoup trop chère. Peter Staal, directeur de la KNAC, voit donc un avenir suffisant pour les voitures essence et diesel classiques et modernes.

Sans fossile est une utopie

« Il ne fait aucun doute que nous devons conduire plus proprement et nous applaudissons de tout cœur toute initiative de la KNAC », déclare Peter Staal. « Mais ne nous considérons pas comme riches. Prenez la voiture électrique. L'électrification de notre flotte avance très lentement. Sur les 9 millions de véhicules en circulation, seuls environ 320.000 10 sont actuellement électriques, y compris les voitures rechargeables. Mais non seulement les voitures doivent être électriques, mais les maisons doivent également être rendues plus durables grâce au gaz et aux industries. Notre infrastructure énergétique n'est tout simplement pas prête pour cette demande qui augmente rapidement. Toute cette énergie doit être produite quelque part et également rendue accessible dans de nombreux autres endroits. Actuellement, 90 % sont générés de manière durable. 2050% non ! Il est utopique de penser que nous serons complètement exempts de fossiles d'ici XNUMX. »

Meilleur garçon de la classe

« Aux Pays-Bas, nous aimons montrer la voie lorsqu'il s'agit de rendre notre énergie plus durable. Mais si vous regardez à l'étranger, où nous nous asseyons régulièrement pour des consultations avec des clubs internationaux et des groupes d'intérêt, il s'avère qu'ils ont d'autres priorités là-bas. En Asie, en Afrique et en Amérique du Sud, par exemple, ils disent carrément qu'ils n'ont pas l'infrastructure pour passer à l'électrique. Ils y voient une solution pour les pays riches. Ils préfèrent viser à rendre leur population plus mobile. Et ils se soucient moins que les voitures fonctionnent alors avec des combustibles fossiles polluants. D'abord la matière, puis l'environnement. Ils ne connaissent pas les lois et règlements qui s'appliquent en Europe. C'est bien que nos diesels deviennent plus propres et plus efficaces, mais un peu plus loin de l'autre côté de la frontière, ils ne sont pas encore si loin. La demande et la production de fossiles resteront donc pendant un certain temps. »

L'industrie aéronautique en tant qu'innovateur

Lors d'un webinaire organisé par la KNAC, Dr. ir. Carlo van de Weijer, directeur de 'Smart Mobility' à l'Université de technologie d'Eindhoven, sa vision de l'avenir de notre mobilité (voiture). Van de Weijer voit peu de valeur dans l'autopartage, la conduite autonome de voitures, ni dans la construction de plus de rails ou d'hydrogène comme carburant pour les voitures particulières. Il voit des opportunités pour le carburant synthétique, un développement que l'industrie aéronautique envisage actuellement. A terme, cette innovation pourrait également convenir aux moteurs thermiques des voitures. Peter Staal ne voit pas cela se produire pour le moment. « Prenez le géant pétrolier Shell. Elle investit actuellement 2 milliards d'euros dans le développement de l'hydrogène et seulement 2 millions dans le développement des carburants de synthèse. Cela en dit assez pour moi.

Chercher ensemble des alternatives

« Les villes des Pays-Bas sont de plus en plus fréquentées et pleines, il est donc logique que la voiture y soit de plus en plus interdite. Mais à la campagne, il existe peu d'alternatives à la voiture pour se déplacer. Nous constatons déjà que de plus en plus de gens montent dans la voiture, la voiture de loisir gagne également en popularité. Et ça peut aussi bien aller ensemble, du moment que le mix transport est bon. Le passage à la conduite électrique demandera plus de temps, la production d'hydrogène est encore trop inefficace et les carburants de synthèse sont encore beaucoup trop chers. Jusque-là, nous pouvons continuer à chérir et à conduire notre héritage de conduite en toute tranquillité d'esprit. Alors que dans le même temps, nous travaillons ensemble sur autant d'alternatives intelligentes, durables et pérennes aux combustibles fossiles que possible. »

14 Commentaires

Laissez un commentaire
  1. TOUT commence ou se termine avec vous. Tout le monde peut apporter une (petite) contribution. Mais la grosse balle réside dans la réglementation. Par exemple le baillemij., et ses constructions. Un laissez-passer de carburant? Une addition? Oh, alors on fait tout avec la voiture ; à la boulangerie au coin de la rue, emmener les enfants à l'école et au terrain de football, laisser le moteur tourner au ralenti pendant 1/2 heure avec un chauffage ou une climatisation ?! Au lieu de marcher, faites du vélo, ce qui est aussi beaucoup plus sain que de rester assis et de laisser son poids en kg augmenter ! Quoi qu'il en soit, loin de cette voiture de location, des banques, de la mine de pétrole et du gouvernement, l'obtiendrez-vous aussi ? Tout tourne autour de l'argent, donc même en 2070 ou 2080.

  2. Dans la transition énergétique, beaucoup d'idées fausses sont faites pour faire plus que ce qui est vraiment nécessaire, qu'elles soient ou non suscitées par des lobbyistes hyperactifs. Les maisons n'ont pas du tout besoin de couper le gaz, il suffit de se débarrasser progressivement du gaz NATUREL. Il y a potentiellement plus qu'assez de méthane durable disponible aux Pays-Bas (qui vole maintenant librement dans l'atmosphère, entraînant un problème de serre plus important) pour remplacer le méthane fossile (60 à 70 % du gaz naturel). Mais tant que nous répétons le mantra « off the gas » (je m'attendrais à mieux de quelqu'un de la KNAC), nous nous poserons un problème plus important que ce qui est nécessaire pour atteindre l'objectif.
    Et je ne suis pas trop pessimiste sur les carburants synthétiques. Bien sûr, il y a un prix (permanent) attaché à cela, mais comme les prix actuels du carburant sont artificiellement beaucoup trop élevés (l'année dernière, nous avons fait le plein au Kosovo pour un montant inférieur à l'euro de litre), le centime de Kok peut toujours être payé dans le première instance à partir de et après l'impact environnemental. Et bien sûr la mise à l'échelle. Les premières voitures électriques qui allaient un peu loin n'étaient pas bon marché non plus, de nos jours, vous pouvez encore aller assez loin avec un segment B ou C électrique raisonnable. Bien sûr, il doit y avoir du développement et cela ne devrait pas être frustré par (aussi) les lobbyistes hyperactifs. Nous allons de toute façon avoir besoin de ces carburants synthétiques, je ne peux pas imaginer que tous les avions, avions de chasse, chars et autres seront fabriqués à l'électricité. Une fois la technologie maîtrisée, le secteur automobile et moto peut également en bénéficier. La F1 passe également aux carburants synthétiques, puis les choses peuvent aller vite.

  3. Pourtant, si vous regardez à quelle vitesse il est passé de l'ère de la vapeur à l'ère des moteurs à combustion, rien ne peut être exclu……….Le temps nous le dira.

  4. En allant vivre en Amérique latine, en Afrique ou en Asie d'ici 2050, ces continents ne participeront pas à l'élimination des moteurs à essence, même si les perspectives peuvent beaucoup changer en 30 ans (également en Europe).Ces continents sont peut-être devenus beaucoup plus vivables que L'Europe d'ici là

  5. Jeroen : L'ANWB était à l'origine l'Association générale néerlandaise de cyclisme. Pas de car club… Donc les voitures pas une priorité,

  6. Au Vietnam, je paie 92 centimes d'euro le litre d'essence. D'abord, faites quelque chose contre ce gouvernement gourmand en impôts avec l'ensemble des Pays-Bas.

  7. Le prix du carburant dans celui-ci est vraiment une question de droit d'accise
    Sur les 2 euros, 1.25 sont des taxes sous diverses formes.
    Nous, (NL) allons faire le plein en D.
    D va faire le plein en Pologne pour 1.22. . . . .

    • N'oubliez pas le quartier "temporaire" de Kok ! Driving Netherlands est constamment mis en bouteille par son propre gouvernement !

  8. C'est super que Peter voit des possibilités, que devrait-il dire d'autre.
    Je crains que l'innovation sous forme de carburants synthétiques ne vienne trop tard et je parie que ce ne sera pas une solution bon marché.
    Je ne veux pas être pessimiste, mais il y a des nuages ​​sombres au-dessus des voitures à moteur à combustion, y compris nos classiques bien-aimés.
    Tout dépend de ce qu'il en coûtera par kilomètre parcouru. En ce moment vous payez plus de 2€ à la pompe pour la E5. Rien que pour les pré-millennials parmi nous, c'est plus de 4,40 Gulden. Où sont les limites d'un passe-temps abordable pour nous ? Si je ne veux pas faire certains tours parce que les frais de carburant sont trop élevés, je préfère m'arrêter. Je ne vais pas ranger mon classique dans le garage comme pièce de musée.

    • Si vous ne pouvez plus vous permettre le voyage à un événement, ou si un trajet devient trop cher, le passe-temps des événements et des manèges est bel et bien arrivé. C'est la même chose si l'entretien de votre voiture ou l'oraison de la rouille devient trop cher, alors vous devez malheureusement vous arrêter.
      Interdisant les voitures sur les routes publiques (comme les villes) et stigmatisant les voitures qui ont simplement une approbation valide, « éliminer progressivement » le carburant (E-xx) est une autre histoire.
      Je suis satisfait de cette vision de la KNAC. Nous n'en avons pas besoin de l'ANWB.

      • Ce dont j'ai aussi peur, c'est que dans quelques années, des gamins environnementaux essaieront de m'empêcher de conduire ma Saab 9000 '95, en trombe avec une batte de baseball sur le capot !

Donnez une réponse

L'adresse e-mail ne sera pas publiée.

La taille maximale du fichier de téléchargement : 8 Mo. vous pouvez télécharger : image. Les liens vers YouTube, Facebook, Twitter et d'autres services insérés dans le texte du commentaire seront automatiquement intégrés. Déposer des fichiers ici

DAF 55 Coupé (1972)

DAF 55 Coupé (1972) et Graziëlle Caravan de Heino et Joke. Une combinaison élégante.

VW 1200 Exportation. Monter sur la belle Coccinelle ovale de Thomas de Roy